Assemblée générale 22/01/2018

Association « Il était une fois une Marionnette.. »

Courriel : 01marionnettes@gmail.com

Site : http://www.01marionnettes.fr

24bis, Rue de Meyrin – 01 210 FERNEY-VOLTAIRE

 

Procès-verbal de l’Assemblée Générale du lundi 22 janvier 2018

 

Présents : Jean-Jacques Merrien – Katia Boilevin – Jacqueline Richard – Costanza Solari – Beate Giffo-Schmitt – Yuiko Tsuno – Anne Chamay – Marie-Pascale Biget – Claire Parma –  Heidi Valentini

Excusées : Marielle Guirlet et Elise Fournier

 

Le Président ouvre la séance avec en préambule l’historique de l’association :

« L’association « il était une fois… » est une association qui date de 2003. C’est une association qui fait la promotion de la marionnette et plus généralement du spectacle destiné au jeune public en proposant des représentations mais également en proposant des ateliers de fabrication et de manipulation de marionnettes.

L’Association a beaucoup évolué depuis sa création. 2012 est une année charnière. Avant 2012, le temps fort de l’association se situait autour du Festival de marionnettes du Pays de Gex (les premiers à Saint Genis et Divonne et depuis 10 ans à Fort l’Ecluse).

Depuis 2012, l’Association profite d’un lieu aménagé par la municipalité de Ferney, pour développer ses activités, le Théâtre Micromégas. Nous avons une programmation annuelle pour le jeune public (nous sommes le seul théâtre Jeune Public du Pays de Gex).

  • Tous les mois nous montrons deux spectacles :

–          Les marionnettes ou les contes du marché, le samedi matin avec des artistes de la région

–          D’autre part, un spectacle joué le samedi à 17h et le dimanche à 11h proposé par des compagnies moins locales.

  • Nous continuons à proposer le Festival de marionnettes à Fort l’Ecluse car nous avons un excellent contact avec les animateurs du Fort et une aide importante de la CCPG.
  • La programmation annuelle et le Festival sont les deux temps forts de l’association car ils réclament la mobilisation de l’ensemble des bénévoles de l’association. C’est une charge lourde, la gestion des troupes, la partie financière, réclament beaucoup de temps et d’énergie de la part des membres de l’association.
  • Nous proposons des activités et des actions moins lourdes dont on reparlera par la suite (ateliers du lundi soir – participation à la Fête à Voltaire)
  • L’Association gère avec la municipalité ce lieu et nous nous efforçons de le rendre vivant. Quand le théâtre est occupé, nous en sommes ravis.
  • Il peut être à l’occasion lieu de répétition ou résidence d’artiste
  • Nous soutenons l’activité professionnelle des artistes du Pays de Gex et de la Suisse voisine en les programmant régulièrement ici ou à Fort l’Ecluse. C’est eux qui programmés assez souvent dans ces murs font la réputation du théâtre et qui fidélisent les spectateurs.

1.    Rapport d’activités du 1er janvier au 31 décembre 2017

10ème Festival de Fort l’Ecluse

  • Il y avait 76,5% de fréquentation sur toute la période du festival avec 681 entrées. Bilan financier équilibré (résultat de l’exercice + 23,39 €)
  • Nous avons eu un bon retour sur la qualité des spectacles qui conviennent à la fois au jeune public et aux parents de celui-ci.
  • Grand moment de convivialité le samedi soir lors du repas réunissant les membres de l’association et les artistes.
  • Proposition de maintenir le festival en 2018.

Théâtre Micromégas

  • Un bilan chiffré toujours encourageant :
  • 27 représentations ont été données cette année. A titre de comparaison il y eu 34 en 2016 et 29 représentations en 2015.
  • Le nombre moyen de spectateurs par séance est en hausse avec environ 39 spectateurs par représentation (36 en 2016), 44 en moyenne pour les contes et marionnettes du marché (moins de 171 € de subvention par représentation malgré un coût des places notablement plus bas contre 218 pour les autres spectacles).
  • Comme en 2016, nous avons privilégié pour cette saison les troupes locales afin de limiter les frais de transport et de séjour. Il faudra donc sur la saison 2017-2018 poursuivre sur la même voie tout en choisissant quelques troupes plus lointaines.
  • Nouveauté pour le théâtre : l’ancien poêle à pellets a été remplacé par un chauffage à air pulsé beaucoup plus facile d’utilisation.

 

2.    Rapport financier 2017

 

Le résultat 2017 est largement excédentaire cette année à cause de la conjoncture de plusieurs facteurs : pas d’assurance payée en 2017, pas de dépense pour la gestion du site internet, moins de spectacles que prévu, changement d’imprimeur, plus de société de nettoyage, peu d’intervention du régisseur sur cette année civile.

 

 

 

 

 

 

–          La cotisation de l’assurance du théâtre pour 2017 a été réglée en décembre 2016 ce qui explique que nous n’avons pas payé d’assurance cette année (environ 500 €). La cotisation 2018 sera payée en janvier 2018.

–          Nous n’avons pas acheté de matériel pour le théâtre en 2017. Prévoir le remplacement de certains équipements en 2018 (2000 €)

–          Pas de dépense pour le site Internet en 2017 car la société qui s’en occupait a fait faillite. Projet de refaire le site cette année par nos propres moyens mais budget d’abonnement à prévoir (100 €) pour 2018.

–          Les achats de spectacles sont nettement plus bas qu’en 2016 : 2 spectacles avaient été budgétisés mais nous n’avons pas pu trouver de date pour les programmer. 2 autres spectacles ont été annulés car l’artiste était blessé. D’autre part, nous avons continué de développer avec Claire et Costanza les contes et marionnettes du marché qui sont des spectacles moins chers que la moyenne. Pour 2018 : proposition d’augmenter le cachet de Claire Parma et Costanza Solari qui n’ont pas augmenté leurs tarifs depuis 2015 par sympathie pour l’association et par soucis d’équité par rapport aux autres artistes (500€ proposés).

–          Les frais des spectacles sont également en baisse importante car il n’y a pas de frais de logement et de transport grâce à l’utilisation de troupes régionales, ils se réduisent aux frais bancaires liés aux virements internationaux pour payer les artistes étrangers.

–          Cette année, nous avons changé d’imprimeur et réalisé nos maquettes d’affiches et de flyers nous-mêmes ce qui explique des frais de publicité nettement inférieurs qu’en 2016. Ce fonctionnement sera conservé en 2018 (1000 € prévus).

–          La société de nettoyage a cessé son activité en début d’année (180 € dépensés sur 600 prévus), le nettoyage a été assuré par une personne de l’Association que nous remercions vivement. Nous sommes en train de finaliser un contrat avec une nouvelle personne (600 € prévus).

–          Le mode de rémunération du régisseur a changé cette année : il intervient et est payé « au spectacle » pour les troupes « extérieures ». La répartition de la programmation sur cette année charnière fait qu’il est intervenu moins souvent en 2017. Au contraire, il interviendra de façon assez dense lors du 1er semestre 2018 (3000 € prévus)

–          La baisse de la billetterie est due au nombre restreint de spectacles cette année : 6813 € pour 27 spectacles en 2017 contre 8046 € pour 34 spectacles en 2016. Malgré cette baisse, on note une augmentation de la billetterie moyenne par spectacle (252 € en 2017 contre 236 en 2016).

 

  • Cette année, l’association a changé de Président et de trésorière. Cela nous a demandé un gros investissement pour en comprendre le fonctionnement administratif et financier ce qui explique également que le budget 2017 n’ait pas été optimisé. Nous avons préféré dépenser avec prudence et nous laisser du temps pour réfléchir à un budget 2018 plus adapté au fonctionnement et aux missions de l’association.
  • Pour « absorber » l’excédent de l’exercice 2017, les membres de l’association proposent d’allouer une somme exceptionnelle pour la mise en valeur et la décoration de l’espace accueil du théâtre ainsi que pour l’aménagement de l’espace atelier (étagères, remplacement d’une table).
  • Le budget 2017, approuvé par le vérificateur des comptes, a été approuvé à l’unanimité.
  • Le budget prévisionnel 2018 (en pièce jointe) a été approuvé à l’unanimité.
  • Le Président reprend la parole et remercie encore une fois la trésorière pour la qualité et la précision de son travail.

3.    Situation de l’association

  • Le Président ajoute que les principales difficultés dans la gestion du théâtre sont la négociation avec les troupes, l’accueil, forfait logement etc…
  • Il ajoute que la nouvelle convention a été signée avec la commune de Ferney-Voltaire.
  • Nous avons 35 cotisations en 2017, soit 4 de moins qu’en 2016. Nous devons essayer de mettre en avant l’adhésion mais cela est difficile quand nous ne sommes pas assez nombreux pour assurer la billetterie et que les spectateurs se pressent pour entrer.
  • La situation financière reste très bonne cette année avec un compte de Résultats de + 5876,83 pour les raisons citées précédemment. Sans ces aléas de fonctionnement (estimés à 5700 €), le compte de résultat de l’année 2017 ce serait situé aux alentours des + 170€. La fortune de l’exercice 2017 est suffisante pour fonctionner jusqu’à l’arrivée de la subvention 2018.

4.    Projets pour l’année 2018

  • Quelques spectacles sont encore à caler sur le calendrier 2018.
  • Nous allons promouvoir le Kamishibaï, spécialité de notre nouvelle adhérente Yuiko Tsuno, qui pourra être montré au festival et dans la programmation 2018-2019.
  • Il est proposé d’aménager les lieux pour rendre le théâtre plus attrayant.
  • Proposition d’avoir des soirées de discussion/débat sur les différents styles de théâtre
  • Il faudra voir avant fin mars l’organisation pour le festival du 9/10 juin 2018 à Fort l’Ecluse et lancer la publicité avant fin avril.
  • Pour le théâtre, la programmation est déjà arrêtée jusqu’en juin 2018. Il faut identifier d’ici le 1er juin toutes les troupes de la programmation 2018-2019 afin d’avoir le temps de lancer la publicité.

 

Le Président lève la séance et invite les présents à boire le verre de l’amitié.

 

Le Président, Jean-Jacques MERRIEN

La Secrétaire, Heidi VALENTINI

La Trésorière, Katia BOILEVIN